Privas – Eymeux

Le R.C.E. si proche du but…

S.C. Privas – R.C. Eymeux : 21 – 15

Disons-le d’emblée, les Drômois et Ardéchois ont livré une très belle finale à Pompidou ce samedi, avec chacun leur mi-temps.

 
La première était à mettre au crédit du S.C. Privas. Ils attaquaient le match tambour battant et mettaient les eymeusiens à la faute. Au sortir du premier quart d’heure, les Blacks avaient déjà été sanctionnés quatre ou cinq fois pour des fautes au sol. Le score était déjà de 6 à 0. En difficulté, les eymeusiens parvenaient toutefois à mettre la main sur le ballon et à s’installer dans le camp des Ardéchois. Un drop de Mickaël Bénistant permettait de recoller au score à 14 contre 15. Puis à 13 contre 15 suite à une grosse faute d’Alexandre Thomasset. A ce moment-là, les Ardéchois dominaient les débats et assénaient de véritables coups de butoir sur la défense eymeusienne qui résistait tant bien que mal. Mais, le n°8 adverse trouvait la faille en sortie de mêlée pour marquer le premier essai du match qui était transformé. Juste avant la mi-temps, ce dernier aggravait encore la marque sur une énième pénalité concédée sur une faute au sol. Score à la mi-temps : 16 – 3. Plus personne ne donnait cher de la peau des Blacks avant le second acte.
 
Ces derniers allaient faire mentir tout le monde en livrant un véritable récital. Emmenés par des jeunes très inspirés, alias Pierre Burais, Geoffrey Urbain, Romain Padilla et Anthony Riffard, les Blacks mettaient une pression énorme sur l’adversaire. Et sur un groupé bien désaxé, les Blacks ouvraient leur compteur d’essais pour recoller à 16 – 10. Puis, ils tutoyaient la perfection sur une action collective d’une quinzaine de temps conclue par Anthony Riffard. La transformation ne passait pas. Mais, Eymeux était clairement revenu dans le match. Privais reprenait toutefois ses idées et revenait occuper le camp drômois. Et sur une action eymeusienne mal négociée, le jeu au pied était contré et les Ardéchois marquaient un essai en coin qui crucifiait les Blacks. Non transformé, il permettait toutefois à Eymeux de rester à porter de fusil. Et la fin de match montrait que les Blacks avaient des valeurs. Ils mettaient en place leur jeu d’avants en utilisant leur force, à savoir la cocotte. Et, ça marchait puisqu’Eymeux avançait jusqu’aux cinq mètres des Ardéchois. Pendant les dix dernières minutes, on ne sortirait plus de celles-ci. Les Privadois résistaient comme ils pouvaient. Ils commettaient de nombreuses fautes qui n’étaient sanctionnées que par des pénalités sans carton… A force de pilonner, les Blacks se voyaient pénalisés et l’arbitre sifflait la fin du match dans la cacophonie générale… Et voilà qu’Eymeux voyait la victoire lui échapper alors qu’elle était vraiment méritée… Las, le corps arbitral n’a pas été logique dans ses décisions en fin de match. Car, avec six pénalités accordées pour mauls écroulés d’affilée, les cartons auraient dû être sortis et l’essai de pénalité aurait pu être envisagé… Qu’importe, les eymeusiens auront fait honneur à leur public, à leur maillot et à leurs présidents… Tout le monde était très fier de la prestation de la Black Army dans cette finale.
 
Bravo à toute l’équipe pour cette belle saison. Place maintenant au championnat de France contre la Vallée du Gapeau le 10 mai.
 
Alexandre Thomasset
 
Merci à Imanol Broderie pour nous avoir offert des Tee-shirt pour cet événement.
 
 

Légende de la photo : Le groupe finaliste accompagné de Didier Guillaume et de Bernard Saillant (maire d’Eymeux)

HONNEUR 2021/2022
1ECSM XV89 pts
2US BEAUREPAIRE65 pts
3RHÔNE XV56 pts
4RCC MARSANNE54 pts
5LA VOULTE RUGBY54 pts
6RHODIA CLUB45 pts
7RC EYMEUX40 pts
8Bassin CRUSSOL30 pts
9US DIEULEFIT15 pts
10RC BOURGUESAN
Nos Partenaires